Plaie variqueuse

Écrit par les experts Ooreka

Les plaies variqueuses sont de larges plaies étendues qui ne parviennent pas à cicatriser. Une plaie variqueuse forme une crevasse ou un trou en surface de la peau.

Formation d'une plaie variqueuse

Une plaie variqueuse se forme à la suite d'un choc ou de grattage intensifs dans une zone variqueuse.

Cheville homme plage

Une plaie variqueuse se caractérise par une perte de substance au niveau de l'épiderme. Elle n'atteint généralement que les deux premières couches superficielles de la peau : le derme et l'hypoderme.

Les plaies variqueuses sont dues à une accumulation de sang au niveau des veines, provoquant de fortes démangeaisons. Dans la zone de stase (où le sang stagne), la paroi veineuse est très affaiblie et la varice apparaît en relief sous la peau.

Au moindre choc, traumatisme ou grattage intensif, une plaie peut survenir :

  • Dans la zone variqueuse, sous l'effet du grattage et de la fragilisation de l'épiderme, la peau se creuse et un cratère apparaît en surface.
  • La plaie est suintante ou infectée, ce qui l'empêche de cicatriser correctement.
  • Elle continue alors à s'étendre et de creuser. La peau ne peut plus bourgeonner.

Cette complication est très fréquente chez les personnes âgées, car elles ont plus de mal à cicatriser.

Caractéristiques des plaies variqueuses

Dans la majorité des cas, les plaies variqueuses apparaissent sur la partie inférieure des jambes.

Généralement, la plaie ne saigne pas sauf lorsqu'il y a choc ou grattage. Il arrive que des taches ocres apparaissent sur le pourtour de la plaie.

La plaie variqueuse :

  • se forme classiquement sur la partie inférieure de la jambe : mollets, chevilles, malléoles, tibias ;
  • se creuse plus volontiers en face médiale ou interne de la jambe, rarement latérale ;
  • s'étend au niveau des saillies et des os, là où la peau est la plus fine.

Les plaies variqueuses sont de tailles variables et peuvent évoluer en ulcères variqueux graves. Suivant leur taille et leur localisation, certaines plaies variqueuses peuvent être très douloureuses et affecter la vie quotidienne.

Traitements des plaies variqueuses

Pour aider les plaies variqueuses à cicatriser, il faut éviter l'infection et aider la peau à se reconstruire progressivement.

Le traitement d'un ulcère variqueux est avant tout antiseptique : soigner la plaie pour éviter qu'elle ne s'infecte et aider la peau à bourgeonner. La cicatrisation se déroule en 3 phases :

  • nettoyage de la plaie : on retire tout ce qui est infecté ou en mauvais état (croûtes, débris de peau, pus, sérosités, etc.),
  • bourgeonnement de la peau,
  • épidermisation : processus de repousse et de réparation de la peau.

Pour les cas de plaies variqueuses importantes, le médecin peut recommander des pansements hydrocolloïdes. Ce type de pansements assure les trois phases de soins successifs de cicatrisation.

Lorsque la plaie est très étendue, une greffe de peau ou une décortication chirurgicale peut être envisagée.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !