Sommaire

Un ulcère variqueux est une plaie qui ne parvient pas à cicatriser. C'est une lésion cutanée très douloureuse, qui peut facilement s'infecter.

Formation des ulcères variqueux

Les ulcères variqueux sont des plaies étendues qui se forment dans les zones variqueuses.

L'ulcère variqueux se caractérise par une perte de substance, formant un cratère sur la peau. La plaie est généralement suintante et ne parvient pas à cicatriser, en raison de la mauvaise circulation sanguine.

Il suffit d'un choc, d'un traumatisme ou d'un grattage intensif d'une zone variqueuse, pour qu'une plaie se forme. Généralement, la plaie continue à s'étendre et à se creuser.

L'ulcère variqueux apparaît classiquement sur la partie inférieure de la jambe, sur le devant, rarement sur les côtés. Ce type de complication est notamment très fréquent chez les personnes âgées, qui ont plus de mal à cicatriser.

Différents types d'ulcères variqueux

Un ulcère variqueux est une plaie de taille variable, où les couches superficielles de l'épiderme ont été détruites. On distingue différents types d'ulcères variqueux:

  • Les ulcères veineux : de forme arrondie, de chaque côté des chevilles, peu douloureux, souvent accompagnés d'une dermite ocre (tache brune), de croûtes ou de suintements.
  • Les ulcères artériels : plus petits que les ulcères veineux, localisés sur la face interne des jambes et très douloureux. Les bords de la plaie sont noirs et la peau autour de l'ulcère est sèche, fine et froide. Avec l'âge, les ulcères veineux peuvent devenir artériels.
  • Les ulcères mixtes : à la fois veineux et artériels.
  • Les ulcères artériolocapillaires :
    • Ils s'étendent très vite, généralement situés vers les malléoles des chevilles et très douloureux.
    • La peau avoisinante est parcourue de petits vaisseaux dilatés, type varicosités, sèche, fine, pâle ou recouverte de taches rouges de sang.

Traitements d'un ulcère variqueux

Même s'ils cicatrisent difficilement, il existe des traitements pour soigner les ulcères variqueux et éviter tout risque d'infection.

Soins

Le traitement d'un ulcère variqueux est dans un premier temps antiseptique. Il s'agit de soigner la plaie pour éviter qu'elle ne s'infecte et ainsi l'aider à cicatriser. Les soins se déroulent en 3 phases :

  • Nettoyer la plaie : retirer tout ce qui est infecté ou en mauvais état (croûtes, débris de peau, pus, sérosités, etc.).
  • Favoriser le bourgeonnement de la peau.
  • Aider à l'épidermisation : processus de repousse et de réparation de la peau.

Parallèlement, il est important de soigner les causes de l'ulcère par le repos, la prévention et éventuellement, des bas de contention pas trop serrés.

Lorsque la plaie est très étendue, une greffe de peau ou une décortication chirurgicale peuvent être envisagées.

Pansements

Les pansements hydrocolloïdes assurent à eux seuls les 3 phases de soins successifs :

  • Dans un premier temps, ils nettoient la plaie par extraction des corps étrangers : débris, croûtes, etc.
  • Ensuite, ils assurent le bourgeonnement de la peau : reconstruction des cellules détruites de l'épiderme.
  • Enfin, ils favorisent l'épidermisation : peau repousse.

De nouvelles pistes thérapeutiques voient également régulièrement le jour, à l'image des pansements :

  • UrgoStart Interface avec matrice lipidocolloïde et NOSF (nano oligosaccharide facteur) réduisent de plus de 60 jours les délais de cicatrisation.
  • LeucoPatch avec une matrice de fibrine enrichie en plaquettes avec leurs facteurs de croissance et en leucocytes permettent une amélioration du taux de cicatrisation après 5 mois de traitement (34 % contre 22 seulement après des soins standards).

Aussi dans la rubrique :

Manifestations & évolution

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider