La cure thermale pour soigner les varices

Les varices se manifestent particulièrement chez les femmes lors de la grossesse. Elles se traduisent par l'apparition de veines disgracieuses à la surface de la peau et témoignent d'une mauvaise circulation du sang. Ces veines superficielles souffrent d'une dilatation permanente.

Outre, une sensation de jambes lourdes, que seuls les mouvements peuvent soulager, elles peuvent engendrer des œdèmes et des démangeaisons. Les facteurs favorisant les varices sont l'hérédité, les grossesses, le manque d'activité physique, l'exposition à la chaleur et l'excès de poids.

En France, un adulte sur trois souffre d'insuffisance veineuse. Contrairement aux idées reçues, 26% des hommes se plaignent de troubles de la circulation veineuse au niveau des jambes contre 57% pour les femmes. Au total, 18 millions de personnes sont concernées.

Pourquoi la cure thermale vous fait du bien ?

Le traitement médical des varices reste douloureux et contraignant. En revanche, les eaux thermales favorisent naturellement la circulation du sang. Ainsi, un soin en cure thermale apporte de très bons résultats contre les varices et demeure sans douleur.

La cure thermale :

  • diminue les douleurs, les gênes, les fourmillements, les crampes et les œdèmes,
  • diminue la prise de médicaments,
  • apprend au curiste à garder une bonne hygiène de vie pour éviter les récidives,
  • apprend au curiste à poursuivre des activités physiques régulières,
  • réhabitue le corps à la mobilité,
  • fait baisser le stress.

Découvrez la cure thermale en 3 étapes

Le traitement des varices par les eaux thermales

Le traitement contre les varices en cure thermale correspond aux soins externes dédiés à la phlébologie. Il comprend une série de bains (en eau courante, sous immersion, aérobain), une douche à jet localisée dont la pression diminue au cours du séjour, mais aussi un couloir de marche à contre-courant et des pulvérisations des membres afin de réactiver et développer une circulation collatérale. Cela diminue la stase veineuse, entraînant une diminution des douleurs et œdèmes.

Le curiste bénéficie d'un traitement composé d'un massage à l'eau thermale, d'un cataplasme de boue et de compresses d'eau thermale. Un suivi diététique et des cours de sophrologie peuvent également entrer dans ce traitement.

Plus la cure sera effectuée précocement, plus le traitement sera bénéfique. Ainsi, il ne faut pas l'envisager comme le traitement de la dernière chance. Les effets bénéfiques d'une cure se ressentent généralement pendant les 6 mois qui la suivent si les mesures d'hygiène de vie sont correctement respectées.

Stations spécialisées : Barbotan-les-Thermes, Jonzac, Luxeuil-les-Bains

6 mois après la cure, 4 curistes sur 5 constatent encore une amélioration de leurs état de santé.